Systèmes permettant à un demandeur d’emploi de pouvoir bénéficier d’une formation (sous certaines conditions) afin de d’acquérir de nouvelles compétences ou d’apprendre un nouveau métier.

Les principaux outils à votre disposition

L’évaluation de vos compétences

Le conseil en évolution professionnelle (CEP)
Offrir la possibilité à toute personne qui le souhaite d'obtenir un accueil individualisé et des conseils personnalisés pour faire le point sur sa situation professionnelle et lui permettre l'élaboration et la concrétisation d'un projet d'évolution professionnelle. 
Ce conseil gratuit est mis en œuvre dans le cadre du SPRO (service public régional de l'orientation). Les structures qui vous accueillent pour le CEP :

  • Les Opacif (organisme paritaire agréé au titre du congé individuel de formation),
  • Le Pôle emploi,
  • Les Missions locales,
  • Le Cap emploi,
  • L’APEC.

Le Ppae (Projet personnalisé d’accès à l’emploi)
Il est établi avec Pôle emploi. Il vous permet de déterminer selon votre situation et le marché du travail local, les mesures d’accompagnement et les formations susceptibles de favoriser votre accès à l’emploi.

Le bilan de compétences
Il a pour objet de permettre à des travailleurs d'analyser leurs compétences professionnelles et personnelles ainsi que leurs aptitudes et leurs motivations afin de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation.
Après 20 ans d'activité professionnelle et en tout état de cause, à compter du 45ème anniversaire, et, sous réserve d'une ancienneté d'un an dans l'entreprise qui l'emploie, tout salarié bénéficie d'un bilan de compétences mis en œuvre en dehors du temps de travail.

Le bilan comporte trois phases :

  • une phase préliminaire,
  • une phase d’investigation et une phase de conclusion.

Ces phases se déroulent sur une durée de 24 heures maximum. Vous trouverez la liste des prestataires de bilan auprès de votre Opacif.
Il peut être mis en œuvre par le biais du congé de bilan de compétences.

L’accès à la qualification

Le compte personnel de formation (CPF)
Tous les demandeurs d’emploi disposent d’un compte personnel de formation depuis le 1er janvier 2015.
L’accord de Pôle emploi n’est pas nécessaire si le titulaire dispose d’un crédit d’heures suffisant et si la formation est éligible au CPF.
Pour créer son compte et consulter la liste des formations :
www.moncompteformation.gouv.fr

Le congé individuel de formation CDD (CIF-CDD)
Si vous avez été titulaire d’un CDD et que celui-ci s’est terminé depuis moins d’un an vous pouvez bénéficier sous certaines conditions d’un CIF-CDD pour suivre une formation tout en étant rémunéré. La demande de prise en charge est à effectuer auprès de l’Opacif dont dépend l’entreprise du dernier CDD.

La validation des acquis de l’expérience (VAE)
La VAE vous offre la possibilité de valider votre expérience professionnelle pour obtenir un diplôme, un titre professionnel ou un certificat de qualification professionnelle (CQP).

 Les formations financées par la Région & Pôle emploi

La Région Guadeloupe vous permet d’accéder à de nombreuses formations dans différents secteurs d’activités et à tout niveau de qualification. Sous conditions, la Région peut financer votre formation et votre rémunération (régime public de rémunération des stagiaires).
Le Conseil régional de Guadeloupe a confié à l’établissement public Guadeloupe Formation la gestion de la rémunération des stagiaires de la formation professionnelle continue.
Pôle emploi propose aussi divers dispositifs qui peuvent vous aider à financer votre formation (formation de pré-recrutement, formation conventionnée, aide individuelle à la formation).

Pour consulter les formations financées :

www.guadeloupeorientation.com
www.guadeloupeformation.com
www.seformerenguadeloupe.fr

Les contrats en alternance

Vous pouvez combiner formation et emploi en signant un contrat en alternance et suivre une formation qualifiante ou diplômante durant le temps de travail.

Le contrat de professionnalisation, ouvert à tout public, est un CDI ou CDD (minimum 6 mois) réservé au secteur privé.

Le contrat d’apprentissage, essentiellement dédié aux jeunes, est un CDI ou CDD (1 à 3 ans) applicable dans le secteur privé ou public.

Le Pacte (Parcours d’accès aux carrières de la Fonction publique territoriale, hospitalière et de l’Etat), réservé aux jeunes pas ou peu qualifiés, est un contrat de droit public (1 à 2 ans) qui prévoit leur titularisation dans l’administration.

Les contrats aidés

Le Contrat unique d’insertion (CUI) vous permet de bénéficier d’accompagnement et de formation.


Il est composé de trois volets :

- le contrat initiative emploi (CIE) dans le secteur marchand ;
- le contrat d’accompagnement dans l’emploi (CAE) dans le secteur non marchand ;
- l’emploi d’avenir (EA) spécifiquement dédié aux jeunes pas ou peu diplômés.

Qui peut vous accompagner dans votre projet ?

  • Pôle emploi,
  • l’Apec,
  • l’Opacif,
  • les Missions locales (jeunes de moins de 26 ans),
  • les Cap emploi (personnes handicapées),
  • les Points relais conseil en VAE.